21 juil 2011

Rédigé par dans TV / Hifi | 4 commentaires

Test Philips Fidelio DS7600

    

La série de tests de docks Philips de la série Fidelio continue sur Geekozor. Après le test du Fidelio DS8850 et le test du Fidelio DS9010, c’est au tour du Fidelio DS7600, lui aussi présenté sur Geekozor au mois d’avril (voir news de présentation Phlips Fidelio DS7600) de passer entre nos mains expertes. Ce dock se situe en entrée de gamme avec des caractéristiques en deçà des docks précédents : 10 W de puissance, 140 x 162 x 440 mm pour 760g seulement, le Fidelio DS7600 a été conçu pour être transporté partout et résister aux chocs les plus courants de la vie quotidienne (l’emballage annonce une résistance jusqu’à 100 Kg). Il comporte une base en caoutchouc qui se déplie, et peut être utilisé avec 4 piles de type AA. Il est maintenant temps de voir ce que l’appareil a dans le ventre.

Contenu du coffret

En plus du dock, qui, comme ses deux prédécesseurs est bien emballé dans des coques et recouvert d’un film, nous avons un câble 3,5 mm pour brancher un appareil autre que fabriqué par Apple au dock, un adaptateur secteur avec deux embouts pour prise européenne et anglaise ainsi que divers papiers (guide de démarrage rapide, garantie). Ici aussi, les câbles fournis sont assez courts, ce qui est plutôt négatif pour un dock décrit comme « conçu pour vous suivre partout« .

Design

Le Fidelio DS7600 garde la même forme ovoïde de ses deux prédécesseurs, en beaucoup plus compact néanmoins, vu que l’accent est mis sur sa portabilité. Au niveau des couleurs, le dock est entièrement noir et glossy, exception faite des boutons de volume et d’allumage, qui eux sont en rouge, tout comme les écritures autour des deux prises sur l’arrière du dock.

La face avant, base repliée, présente la partie rigide de cette dernière. Une fois celle-ci ouverte, la face avant est similaire aux autres docks Fidelio : le haut-parleur, alvéolé, prend la totalité de l’espace, et nous retrouvons la prise mâle pour brancher votre iPhone/iPod ainsi que le support en caoutchouc. Nous retrouvons sur le dessus du dock deux boutons en plastique rouge, pour l’allumage et pour le volume. Notez que ces derniers présentent un aspect assez bas de gamme : ils ont du jeu et le bruit quand on les utilise fait penser à un jouet en plastique…

Pour ce qui est de l’arrière de l’appareil, nous trouvons deux prises femelles, une pour brancher l’adaptateur secteur, et l’autre pour brancher le câble jack 3,5 mm fourni. De même, à cet endroit se situe le logement pour les piles AA. Sur ce logement se trouve en emplacement pour bloquer le base, une fois celle-ci dépliée. Concernant le logement pour les piles, il est difficile à manipuler et il ne faut pas hésiter à forcer pour l’ouvrir.

Pour ce qui est de la base, sa rigidité assure une bonne stabilité au dock, même si une fois le câble d’alimentation branché, ce dernier est tordu par la base, laissant planer quelques doutes sur sa longévité.

Utilisation et écoute

Troisième dock testé, et troisième son différent. Si le Fidelio DS8850 péchait par ses grésillements et le Fidelio DS9010 par ses basses un peu trop présente, le Philips DS7600, lui, trouve ses limites dans sa puissance. En effet, pour un confort d’écoute optimum, il faudrait veiller à ne pas trop pousser le volume , la qualité sonore diminuant quand le volume est fort. Pas de quoi s’alarmer outre mesure, une écoute à un niveau « normal » ne souffrira pas de ce problème.

Concernant la puissance du Fidelio DS7600, il est 10 fois moins puissant que le DS9010, qui affichait 100 W. Nous avons ici 2×5 W RMS. Les basses sont plutôt correctes, le dock étant doté de la technologie wOOx, décrite sur l’emballage pour « des basses profondes, mais précises, sans distorsion« .

Comme sur les autres appareils, l’application Fidelio permet de contrôler la musique diffusée. Quelques changements sont à noter de ce côté : même s’il est toujours possible de sélectionner un style d’écoute (rock, pop, etc.), on ne peut plus régler les différentes barres en détail. Par contre, les radios web ont fait leur apparition dans l’application, il est maintenant possible d’écouter des radios d’un peu partout dans le monde en WiFi sur son appareil (les radios de rock népalaises sont un régal à écouter). Aussi, il est également possible de gérer les différentes playlists présentes au sein de son iPod/iPhone, une interaction plus poussée donc.

Pour l’utilisation du dock, nous avons un point à déplorer : la base rigide en caoutchouc se détache dès que l’on soulève le dock, il faut la remettre à chaque fois avant de reposer le dock, ce qui n’est guère pratique, mais cette base reste néanmoins une bonne idée. Le fait qu’elle se replie fait gagner de la place. Nous pouvons aussi déplorer l’absence de boutons de contrôle, étant obligé de passer par l’application ou l’iPhone/iPod pour avancer ou reculer d’une chanson, le dock n’étant pas pourvu de télécommande. Toujours concernant la base rigide, quant celle-ci est refermée, elle assez peu pratique à manipuler : il aurait fallu une encoche sur le dessus pour l’ouvrir plus facilement.

En ce qui concerne les boutons de volume et d’allumage, malgré l’impression de mauvaise qualité décrite précédemment, ceux-ci répondent plutôt bien, sans souci notable. L’autonomie avec les 4 piles est annoncée à 8h, ce qui semble raisonnable, si encore une fois, le volume n’est pas poussé à son maximum.

Conclusion

Si ce dock DS7600 se situe dans l’entrée de gamme des Fidelio, il a tout de même de bons arguments à faire valoir. Comme toujours, le design est très soigné et réussi, le mélange de rouge et noir est assez agréable à l’œil. Le son pour un appareil de ce prix est très correct si l’on ne cherche pas à augmenter trop le volume, sans quoi la qualité s’en ressentira immédiatement. L’idée de la base dépliable est assez bonne, même si on peut lui reprocher son léger manque d’ergonomie. Et comme d’habitude, il faut impérativement télécharger l’application Fidelio sur l’AppStore d’Apple pour profiter pleinement du dock. Proposé initialement à environ 100 €, le dock est trouvable sur le web pour un peu moins de 80 €, ce qui reste un très bon rapport qualité/prix.

       Points Positifs        Points Négatifs

- Design
- Prix
- Transportable

- Son décroît en qualité si trop fort
- Boutons de mauvaise qualité
- Câble d’alimentation trop court

  1. As a Newbie, I am constantly browsing online for articles that can aid me. Thank you

  2. Test Philips Fidelio DS7600 | Geekozor
    mackage canada http://www.mackagesale.com/mackage-men-c-1/

  3. Test Philips Fidelio DS7600 | Geekozor
    wholesale nfl jerseys http://www.nikejersey.org

Trackbacks/Pingbacks

  1. Test du Philips HTS9221 | Geekozor - [...] êtes habitués sur Geekozor à trouver des tests de docks pour iPod (le Philips Fidelio DS7600, le Fidelio DS9010, ...

Laissez un commentaire